Conférence philosophique : « L’homme sans vie ». À propos de l’existence chez Heidegger - 6 décembre


La Mairie du 4ème se veut être un lieu d’échanges et de rencontres. A ce titre, elle accueille ou organise de nombreuses conférences.

Ainsi avec le Collège International de Philosophie, la mairie lance un nouveau cycles de rencontres : les conférences philosophique.

"La politique a-t-elle encore un sens ?" - Conférence de Myriam Revault d'Allonnes

Mercredi 8 novembre (18h30-20h30), Salle des Mariages,

La question qu’avait posée en son temps Hannah Arendt prend aujourd’hui une acuité particulière et elle peut être déclinée comme une interrogation renouvelée sur le délitement de notre condition politique. L’une des atteintes les plus récentes portées aux conditions de la vie en commun – mais non la moindre – est sans doute cette émergence de la « post-vérité » qui menace le sens même de la politique et entame la possibilité de s’orienter dans le monde.

Myriam Revault d’Allonnes, professeur émérite des universités à l’École Pratique des Hautes Études (EPHE), chercheur associé au CEVIPOF, ancienne directrice de programme au CIPh. Derniers ouvrages : Le Pouvoir des commencements. Essai sur l’autorité, Seuil, 2006 ; L’Homme compassionnel, Seuil, 2008 ; Pourquoi nous n’aimons pas la démocratie, Seuil, 2010 ; La Crise sans fin. Essai sur l’expérience moderne du temps, Seuil, 2012 ; Le Miroir et la scène. Ce que peut la représentation politique, Seuil, 2016.

Discutante : Isabelle Alfandary, directrice de programme au CIPh et professeur à l'Université Sorbonne Nouvelle-Paris 3.


« L’homme sans vie ». À propos de l’existence chez Heidegger - Conférence de Sylviane Agacinski

Mercredi 6 décembre (18h30-20h30) Salle des Mariages,

En définissant l’essence de l’homme comme existence (Dasein, être-là) et en opposant cette existence à la vie (Leben), Heidegger n’a cessé de combattre la conception aristotélicienne de l’homme comme « vivant doué de logos » (« zôon logon ekon »). Il a opéré un évitement du vivant qui le conduit à une dévitalisation de l’essence de l’homme. « L’être que nous sommes », dans ce qu’il y a de plus propre, est cet étant unique, insigne, capable de poser la question de l’être.

Mais penser l’humanitas de l’homme exclusivement à partir de sa responsabilité à l’égard de cet être, ce n’est pas seulement creuser un fossé infranchissable entre l’homme et l’animal, c’est aussi séparer l’existence de l’homme de sa vie charnelle.

Désincarné, sans âge et sans sexe, l’homme de Heidegger est un homme sans vie. Sylviane Agacinski évoquera les sources lointaines du clivage entre exister et vivre, pour voir qu'il est intenable et doit être déconstruit.

Cependant, d’une certaine façon, Heidegger a, lui-même, redonné la vie à l’humanitas en affirmant que l’agression de la technique moderne contre la vie était aussi une agression contre l’essence de l’homme.

Sylviane Agacinski, philosophe, professeur émérite à l'EHESS ; elle est l'auteur de nombreux ouvrages, dont

Corps en miettes, Flammarion, 2009, et Femmes entre sexe et genre, Seuil, 2012.

Discutante : Isabelle Alfandary, directrice de programme au CIPh et professeur à l'Université Sorbonne Nouvelle- Paris 3.

"L'avenir des sciences humaines" - Conférence d'Ivan JABLONKA

Jeudi 18 janvier (18h30-20h30) Salle des Mariages,

 ANNULE

Parce qu’elles sont attaquées par des démagogues de droite et de gauche, les sciences humaines doivent-elles se complaire dans l’hyperspécialisation ? Au prétexte qu’elles sont modernes sur le plan de la méthode, doivent-elles refuser de s’interroger sur leur forme ? La « modernisation » des sciences humaines consiste à réfléchir, collectivement et expérimentalement, aux nouvelles formes littéraires, éditoriales et médiatiques que pourrait prendre, demain, l’intelligence des sociétés passées ou présentes. On peut décloisonner les disciplines, favoriser la rencontre entre histoire et littérature, sociologie et bande dessinée, sans jamais transiger sur la rigueur intellectuelle.

Ivan Jablonka est professeur d'histoire à l'Université Paris 13. Il est rédacteur en chef de laviedesidees.fr et codirecteur de la collection « La Républiques des idées » au Seuil. Il est notamment l'auteur de Enfants en exil. Transfert de pupilles réunionnais en métropole (1963-1982), Seuil, 2007 ; Histoire des grands-parents que je n'ai pas eus. Une enquête, Seuil, 2012 (rééd. poche 2013) ; Laëtitia ou la fin des hommes, Seuil, 2016.

Discutante : Claire Pagès, directrice de programme au CIPh et maître de conférences à l'Université François Rabelais de Tours.

La programmation de ces trois conférences est coordonnée par Isabelle Alfandary, Carlos Lobo et Jérôme Rosanvallon.

Dernière mise à jour le mardi 16 janvier 2018

Restez connecté

Lettre d'information

Pour suivre l’actualité de votre arrondissement, inscrivez-vous à la newsletter !

Je m'abonne

Paris j'écoute

11h5712h56
@roualloche
@Parisjecoute Comment peut-on accéder au plan de déplacement de Paris ?
@Parisjecoute

@rouallo Bonjour, vous le trouverez ici : http://ow.ly/4mIVUC Bonne journée !

17h1916h39
@mlauribault
@Paris Où se situent les nouveaux espaces verts ? Merci.
@Parisjecoute

@mlauribault Bonjour, Vous trouverez tous les détails sur les nouveaux espaces verts ici : http://ow.ly/10Ctk8 Bonne journée.

14h814h53
@Djackbroute
@Parisjecoute Bjr, ou est-il possible d'avoir des données concernant l'estimat° du trafic routier à long terme dans certaines rues de Paris?
@Parisjecoute

@Djackbroute Bonjour, il est possible que cette page du site de la Préfecture réponde à votre demande : http://ow.ly/10C9PR

10h5713h1
@nicostewz
@Paris Bonjour, savez-vous si l'affiche de l'inauguration de la Canopée est dispo qqe part?
@Parisjecoute

@nicostewz Bonjour, il n'y en a malheureusement plus. Bonne journée ! cc @Paris