Budget participatif 2014

Les projets lauréats du budget participatif parisien 2014 mis en œuvre dans le 4e arrondissement

Des jardins sur les murs

Faire disparaître une quarantaine de murs aveugles en les végétalisant. Ce tour de passe-passe n'embellit pas seulement les quartiers concernés. Il contribue aussi à l'environnement - en créant un microclimat - et à la biodiversité, en offrant un abri aux oiseaux et aux petits mammifères.

Et si on faisait respirer les murs ? Sous réserve de certaines conditions - visibilité depuis la rue, bon état du mur, pas de fenêtres, accord des propriétaires... -, la végétalisation embellit un mur aveugle ou un recoin délaissé. Le secret de cette nature qui se développe à la verticale : le recours à différentes techniques, en fonction de la hauteur. Soit à partir du sol, avec des plantes grimpantes aidées, au besoin, par une structure d'accroche formée de câbles tendus. Soit en intégrant la flore au bâtiment, grâce à des balconnières, des jardinières, voire un système plus complexe de placage de terre sur la façade.

Une fois installé, le mur végétalisé offre un refuge aux oiseaux, aux invertébrés et aux petits mammifères. Il constitue ainsi un véritable "corridor" leur permettant de rejoindre les parcs et jardins tout proches. Il joue aussi - à son échelle - un rôle de microclimat et améliore la qualité de l'air. Ainsi, tout le monde y gagne : les habitants, l'environnement et la biodiversité... Dans le cadre de sa politique en faveur d'un Paris durable, la ville de Paris a déjà installé plus d'une centaine de murs végétalisés dans les différents quartiers de la capitale, auxquels s'ajoutent ceux réalisés par d'autres acteurs publics ou privés.

Murs installés:

- Rue de l'Arsenal (4e)

- au 2-6 rue de Moussy (cf photo ci-après)

    Les œuvres d'art investissent la rue

    L’ambition du projet : dynamiser et embellir l'espace public par des interventions artistiques.

    Tri des déchets au plus près

    Pas toujours facile de se rendre à la déchetterie, surtout si on n’a pas de véhicule. Et si c’est la déchetterie qui venait à vous ? Voilà qui devient possible avec l'Éco-point mobile, l'installation d'une vingtaine de colonnes à verre enterrées supplémentaires et l'expérimentation de quelques composteurs sur la voie publique.

    Malgré l'existence de sept "centres de valorisation et d'apport des encombrants" (CVAE, ex-déchetteries) et du dispositif d'enlèvement sur demande, il n'est pas toujours évident de se défaire de ses encombrants. D'autant plus que près d'un ménage parisien sur deux ne possède pas de voiture !...

    La solution ? Donner la possibilité de trier ses déchets au plus près de chez soi. Le projet prévoit donc trois composantes complémentaires. Tout d'abord, la mise en œuvre de dix "Éco-points mobiles". Autrement dit, dix remorques aménagées tractables, qui se déploient grâce à un système de vérins et de tiroirs. À l'intérieur, une véritable déchetterie en miniature – avec ses bacs à tri – pour recueillir les petits encombrants (cartouches de toner, petit électroménager, téléphones portables, peintures, piles, ampoules...). Ensuite, l'installation de vingt colonnes à verre enterrées supplémentaires pour le dépôt des bouteilles et autres récipients en verre. Enfin, l'expérimentation, dans des jardins publics des 12e et 13e arrondissements, de composteurs collectifs.

    Trois actions innovantes qui s'ajoutent à l'important dispositif déjà déployé par la ville pour assurer la collecte, le tri et le traitement des déchets ménagers et des encombrants.

    Des kiosques pour faire la fête

    Redonner vie aux 34 kiosques à musique parisiens, en les rénovant et en les ouvrant, dès les premiers beaux jours, à toutes les pratiques : musique, danse, théâtre, marionnettes, jeux, démonstrations et pratiques sportives...

    Héritiers des "pavillons chinois" - très à la mode au XVIIIe siècle - et devenus des éléments familiers du paysage de la capitale, les kiosques ont accompagné l'histoire de Paris. Ils ont aussi joué un rôle important dans l'éducation musicale des Parisiens. Mais ils sont progressivement tombés en désuétude. Aujourd'hui, seuls quelques-uns d'entre eux accueillent encore des concerts gratuits durant la belle saison.

    Le projet prévoit de rénover les 34 kiosques à musique parisiens, de styles et d'époques variés. Au-delà de ces remises en état et améliorations matérielles, le projet prévoit aussi de démultiplier les usages des kiosques et de les transformer en véritables lieux de convivialité. L'objectif ? Faire des kiosques rénovés des lieux de création et de répétition pour les troupes d'artistes amateurs, mais aussi des lieux de détente, de jeux abrités pour les enfants, de spectacles pour mimes et marionnettes, de danse, de démonstration et de pratique sportive... En un mot, donner aux kiosques un air de fête...

    Cette action complètera la politique d'animation de certains kiosques lancée depuis six ans, avec les festivals Kiosquorama et Kiosques en musique qui proposent une série de concerts gratuits de jeunes artistes et de noms connus.

    Cultiver dans les écoles

    Apprendre la patience, respecter l'environnement et le travail des autres, comprendre le climat, maîtriser la gestion raisonnée de l'eau, découvrir la biodiversité en ville, aborder l'alimentation et la consommation durable... Autant d'apprentissages pour les enfants parisiens de trois à douze ans. Et cela grâce aux jardins pédagogiques, déjà présents dans 350 des 663 écoles maternelles et élémentaires de la capitale. Il reste donc à équiper un peu moins de la moitié des établissements et à compléter ou améliorer les jardins existants.

    Ainsi, si ce projet est adopté, chaque école parisienne sera dotée d'un kit de base permettant de réaliser un jardin pédagogique, ce kit comprenant des potagers et vergers en "bacs-sacs" et en bacs en bois (terreau + outils), des arbres fruitiers en pleine terre, des composteurs à lombrics individuels et collectifs, ainsi que des récupérateurs d'eau de pluie. Outre les enfants, le projet associe la communauté éducative et les associations, sur le temps scolaire, périscolaire et extrascolaire.

    Cette action s'inscrit dans la continuité directe de la politique de la ville en matière d'éducation à l'environnement et au développement durable dans les établissements scolaires.

    Rendre la rue aux enfants

    Équiper une vingtaine de tronçons de rues parisiennes de barrières mobiles, afin de les fermer à certaines heures et, grâce à des marquages au sol (marelles, damiers...), offrir cet espace public aux enfants pour le jeu et la détente.

    Longtemps, la rue parisienne a été le royaume des enfants, véritable terrain de jeu après la classe et durant les jours fériés. Des photos célèbres de Robert Doisneau ou de Willy Ronis en témoignent. Mais de nombreux quartiers de la capitale étaient alors vides de toute circulation automobile.

    Aujourd'hui, pourquoi ne pas imaginer de rendre - un peu - de la rue aux enfants ? Le projet consiste à équiper 20 tronçons de voies parisiennes - si possible une dans chaque arrondissement - avec des barrières de sécurité repliables à chaque extrémité. Il prévoit aussi la réalisation de marquages au sol pour matérialiser un certain nombre de jeux : marelles, damiers, escargots, labyrinthes...

    Dans certains créneaux horaires fixés en accord avec la préfecture de police (par exemple durant trois heures en fin d'après-midi), les barrières seront fermées et la rue rendue aux enfants et à la circulation piétonne. Pour jouer en toute sécurité, les activités seront encadrées et animées par des associations agréées par la ville.

    Ce projet s'inscrit dans le cadre de la politique de la ville en faveur d'un meilleur partage de l'espace public. Il complète les 550 aires de jeux installées notamment dans les parcs et jardins parisiens.


    Dernière mise à jour le mercredi 7 février 2018

    Restez connecté

    Lettre d'information

    Pour suivre l’actualité de votre arrondissement, inscrivez-vous à la newsletter !

    Je m'abonne

    Paris j'écoute

    11h5712h56
    @roualloche
    @Parisjecoute Comment peut-on accéder au plan de déplacement de Paris ?
    @Parisjecoute

    @rouallo Bonjour, vous le trouverez ici : http://ow.ly/4mIVUC Bonne journée !

    17h1916h39
    @mlauribault
    @Paris Où se situent les nouveaux espaces verts ? Merci.
    @Parisjecoute

    @mlauribault Bonjour, Vous trouverez tous les détails sur les nouveaux espaces verts ici : http://ow.ly/10Ctk8 Bonne journée.

    14h814h53
    @Djackbroute
    @Parisjecoute Bjr, ou est-il possible d'avoir des données concernant l'estimat° du trafic routier à long terme dans certaines rues de Paris?
    @Parisjecoute

    @Djackbroute Bonjour, il est possible que cette page du site de la Préfecture réponde à votre demande : http://ow.ly/10C9PR

    10h5713h1
    @nicostewz
    @Paris Bonjour, savez-vous si l'affiche de l'inauguration de la Canopée est dispo qqe part?
    @Parisjecoute

    @nicostewz Bonjour, il n'y en a malheureusement plus. Bonne journée ! cc @Paris